Québec DIYConnexion

Forum Québecois du DIY Audio. (Do It Yourself)


USSPA Build and review

Partagez

descriptionUSSPA Build and review

more_horiz
Review of USSPA 
Design: Fab (the great ape)
PCB layout Project16
Associated Equipment:
Amp: USSA-5
Loudspeaker: Martin Logan Montis (Electrostatic Hybrid, 10 "Aluminum powered woofer)
Subwoofer: SVS SB-4000 (13 "Bass-Reflex, powered subwoofer.Woofer corrected for room with FIR, convolution accomplished by Roon)
Source: Eastern Electric Minimax Supreme with fully discrete Jfet I / V (Sparkos Labs, Class A) and 12AU7 buffer (tubes used: Lansdale CRBZ (1958, United States Air Force) Mazda Cifte (1956, French Military), Telefunken EC88 (1960 ? West Germany), Raytheon (1958, USA), Toshiba (1960, Japan)
Music Content: Roon server fed by Tidal via fanless server. USB fed to Audioquest jitterbug, feeding at Singxer SU-1 XMOS bridge
Interconnects: DIY Silver Teflon sleeve, single ended.
Digital cable: AES / EBU DIY Silver Sonic Labs DH (110ohm), Belden Digital Brilliance (110ohm)
Speaker Cables: DIY 
Input and driver FETs provided by Diyaudio.com member
PSU: Shunt regulated, class-a biased, single-mono (essentially, a class-a ac acting as a CC psu)

I'm a very lucky individual. While my son and wife are at school, my work week starts on Monday morning and finishes at lunchtime on Wednesday. Not only do I have more time then, my profession affords me the resources to both build and enjoy audio. When I finish an audio project, I can actually listen, tweak, and listen ad nauseum.

After building Fab's USSA-5 and so thoroughly enjoying it, I once again trekked into the Canadian jungle, hoping to be rewarded by the Ape God of amplifying design. Many coffers of bananas were ugly at his throne, I even commissioned his face on canvas. I was finally awarded. My prize in hand, I head back to the desert.

Matched input (2SK170, 2SJ74) and FETs driver (2SK2013Y, 2SJ313Y) were ordered, and the BOM was secured,

The preamp is very similar to the Fabs amp designs: simple, symmetrical, short signal path. Like a Pass design, except with feedback. The schematic calls for a rail voltage range of 12-18V, with 15v being optimum. Bias of 50-60mah. I have a lot of heat sinks, so I did not do it any more than biased to 100mah!

I let the board burn-in for some 40 hours before serious listening, but what I could immediately tell how smooth was the design.

The hardest, and true test for any audio gear are female vocals. I went right for the jugular and fired up Diana Krall. Ms. Krall can defeat much of the high-end audio world. Her voice is very close to a little bit of huskiness, but it can not be avoided with a peeling wire wheel. Many female voices exhibit this characteristic. The USSPA presented her with wonderful tube-like smoothness. Her voice had wonderful dimension and tone. With such a loudspeaker, I can hear everything in the presentation and in the equipment chain. Also, I use a studio IEM to hear what a recording is really supposed to sound like. I highly encourage you to read this review and read it carefully. Listen for for tone. Listen to the radiate elements in the recording. How do they decay? What side tones are you hearing? They say that we can hear over four (4) million tones. 



When a violin string is plucked, it does not just create a single note, that's just not reality. It's creating a kaleidoscope of tones around the note. It's distortion in the most basic sense.

I laugh when I read about tone wood. The best wood tone was not very good. During the winter months of Cremona, the late 17th century, the wood was full of moisture and organisms, having been pulled out of the river from where it was felled in the forests of northern Italy. The best wood was made in furniture for royalty. Luthers like Stradivarius got what was left, the wood being soaked and at times, rotting. The instruments that he created exploit those tones in the wood. Those instruments we hear today, many of them made in the 1690's. These instruments launch with greatness. That it was I am listening for. How does the audio gear launch the tone into the listening space? Do I wince or weep?

The USSPA launched wonderful, velvety strings into my listening room while playing Bach Sonata Threesome No. 6, Yo-Yo Ma, Chris Thile, Edgar Meyer. Then holy smokes, on Wachet auf, one die stimme for mandolin, cello and double bass do you hear the brilliance of that musty log from Italy at the hands of Yo-Yo Ma and his cello. At first I thought that Fab's design was too velvety, then I consulted headphones. I then proclaimed "he's right, they're that velvety."




Back to unkind female voices, I'm in the mood for the Hunger Games, Mockinjay, Part 2, the last track by Jennifer Lawrence. This is another paint peeler of the first kind. Not so, the USSPA delivered luxurious, sexy and breathy vocals. Beautiful, deep, inky-black soundstage, wonderful detail.




The last vocal test was Rhys singing The world is a beautiful place, from Vilken Javla Cirkus soundtrack. A lot of reverb, quivering and tremulous vocals by Rhys. If your system can make this one of you My system presents a breathtaking soundstage with this track, its voice fading into an infinite background. 






Sir Edward Elgar's Variation 15, from Dunkirk, composed by Hans Zimmer. The piece starts with a long, winding brace of thongs, wound tightly with horns. It then turns into a marching steadily towards its climax. It finishes with a swelling tuning fork, a high peddle of strings. Very modern, magnificent through the USSPA / USSA-5 combo.

As built as it was, I built using its schematic, however, I did switch the input and feedback resistors to Takman carbon resistors. I plan to change these back to standard metal oxide types to hear the difference.

The only downside to the USSPA is that I would like to have a higher voltage swing driving amps like the USSA series with my dacs very high output impedance of 22k. That's all. It does not get much better.

It's a wonderful design that gets you smoothly and close to the music. Very transparent, especially delightful with vocals and strings. Also, it's fun with bombastic organ recordings. You get that delightful basilica reverb, the smaller pipes barking into the huge vaulted ceiling. You are actually hearing the inside of the church in a way that only really good audio can pull off. You are there. Let's take Saint Saens Symphony # 3. Lucid high Aeolines, buttressed by masses 16" Diapasons that shake the earth in this wonderful recording All delivered with tremendous depth and clarity.




That's what we want: to be there in the moment. To feel as though we are having a drink in a Jazz coming. Like in Jamal's Amad Marseille album. With the USSPA, this album rocks. Wonderful, transportive: sonically, it's rum and coke experience. Cymbals shimmer with sustain and are like a steam locomotive slowly pulling out of the station. You get the rhythm of the cymbal proper. Again, you are there. Percussion strikes are fast and on tone.




I do not have many pics of this build:



The Salas Ultra BiB in my universal preamp chassis (pictured with BA-3 front end)





Anyway, all-in-all, Fab has once again provided me with an amazing design. Thanks to him and Project16 for all that they do! Keep the designs coming and I will build them!


Cheers,


Greg

Dernière édition par ggetzoff le Mer 22 Aoû 2018 - 13:20, édité 2 fois (Raison : format)

descriptionUSSPA Build and review

more_horiz
Correction, the PCB layout was by Prasi, not Project16.

Cheers,

Greg

descriptionRe: USSPA Build and review

more_horiz
Traduction à venir.

descriptionRe: USSPA Build and review

more_horiz
Merci Greg de ce superbe compte-rendu. Voici une traduction Google, alors désolé pour la qualité...

Review of USSPA 
Design: Fab (the great ape)
PCB layout: Prasi
Associated Equipment:
Amp: USSA-5
Loudspeaker: Martin Logan Montis (Electrostatic Hybrid, 10 "Aluminum powered woofer)
Subwoofer: SVS SB-4000 (13 "Bass-Reflex, powered subwoofer.Woofer corrected for room with FIR, convolution accomplished by Roon)
Source: Eastern Electric Minimax Supreme with fully discrete Jfet I / V (Sparkos Labs, Class A) and 12AU7 buffer (tubes used: Lansdale CRBZ (1958, United States Air Force) Mazda Cifte (1956, French Military), Telefunken EC88 (1960 ? West Germany), Raytheon (1958, USA), Toshiba (1960, Japan)
Music Content: Roon server fed by Tidal via fanless server. USB fed to Audioquest jitterbug, feeding at Singxer SU-1 XMOS Bridget
Interconnects: DIY Silver Teflon sleeve, single ended.
Digital cable: AES / EBU DIY Silver Sonic Labs DH (110ohm), Belden Digital Brilliance (110ohm)
Speaker Cables: DIY 
Input and driver FETs provided by Diyaudio.com member
PSU: Shunt regulated, class-a biased, single-mono (essentially, a class-a ac acting as a CC psu)

Je suis un individu très chanceux. Alors que mon fils et ma femme sont à l'école, ma semaine de travail commence le lundi matin et se termine mercredi midi. Non seulement j'ai plus de temps, mais mon métier me donne les ressources pour construire et profiter de l’audio. Lorsque je termine un projet audio, je peux réellement écouter, modifier et écouter des annonces.

Après avoir construit le Fab's USSA-5 et en avoir profité à fond, je me suis de nouveau aventuré dans la jungle canadienne, espérant être récompensé par le Dieu des singes qui amplifie le design. Beaucoup de coffres de bananes étaient moches à son trône, je lui ai même commandé son visage sur toile. J'ai finalement été récompensé. Mon prix en main, je retourne au désert.

L'entrée correspondante (2SK170, 2SJ74) et le pilote FET (2SK2013Y, 2SJ313Y) ont été commandés et la nomenclature sécurisée,

Le préampli est très similaire aux conceptions d'amplis Fabs: chemin de signal simple, symétrique et court. Comme un design Pass, sauf avec de la contre-réaction. Le schéma demande une plage de tension du rail de 12 à 18 V, 15 v étant optimale. Biais de 50-60mah. J'ai beaucoup de dissipateurs de chaleur, donc je ne l'ai pas fait plus que polarisé à 100ma!

J'ai laissé le tableau brûler pendant environ 40 heures avant une écoute sérieuse, mais ce que je pouvais immédiatement dire de la fluidité du design.

Le test le plus difficile et le plus vrai pour tout équipement audio est le chant féminin. Je suis allé droit à la jugulaire et j'ai tiré sur Diana Krall. Mme Krall peut vaincre une grande partie du monde audio haut de gamme. Sa voix est très proche d'un peu de décoloration, mais elle ne peut pas être évitée avec une roue de fil qui pèle. De nombreuses voix féminines présentent cette caractéristique. L'USSPA lui a présenté une merveilleuse douceur en forme de tube. Sa voix avait une dimension et un ton merveilleux. Avec un tel haut-parleur, je peux tout entendre dans la présentation et dans la chaîne de matériel. De plus, j'utilise un studio IEM pour entendre à quoi ressemble vraiment un enregistrement. Je vous encourage vivement à lire cette critique et à la lire attentivement. Écoutez pour le ton. Écoutez les éléments radiés dans l'enregistrement. Comment se dégradent-ils? Quelles tonalités entendez-vous? Ils disent que nous pouvons entendre plus de quatre millions de tonalités.


Quand une corde de violon est pincée, elle ne crée pas une seule note, ce n'est pas la réalité. C'est créer un kaléidoscope de tons autour de la note. C'est une distorsion au sens le plus fondamental.

Je ris quand je lis à propos de ton bois. Le meilleur ton du bois n'était pas très bon. Pendant les mois d'hiver de Crémone, à la fin du XVIIe siècle, le bois était plein d'humidité et d'organismes, ayant été arraché de la rivière d'où il avait été abattu dans les forêts du nord de l'Italie. Le meilleur bois a été fabriqué dans les meubles pour la royauté. Les luths comme Stradivarius ont eu ce qui restait, le bois étant trempé et parfois pourri. Les instruments qu'il a créés exploitent ces tons dans le bois. Ces instruments que nous entendons aujourd'hui, beaucoup d'entre eux ont été réalisés dans les années 1690. Ces instruments se lancent avec grandeur. C'est que j'écoute. Comment l'équipement audio lance-t-il le son dans l'espace d'écoute? Est-ce que je grimace ou pleure?

L'USSPA a lancé de magnifiques cordes veloutées dans ma pièce d'écoute en jouant à Trio no 6 de Bach, Yo-Yo Ma, Chris Thile et Edgar Meyer. Ensuite, sur le Wachet auf, une fumée pour la mandoline, le violoncelle et la contrebasse, vous entendez l'éclat de cette bûche de renfermé d'Italie aux mains de Yo-Yo Ma et de son violoncelle. Au début, je pensais que le design de Fab était trop velouté, puis j'ai consulté des écouteurs. J'ai alors proclamé "il a raison, ils sont veloutés".



De retour aux voix féminines méchantes, je suis d'humeur pour les Hunger Games, Mockinjay, 2ème partie, le dernier morceau de Jennifer Lawrence. Ceci est un autre peeling du premier type. Non, l'USSPA a livré des voix luxueuses, sexy et époustouflantes. Beau, profond, scène sonore noir d'encre, détails merveilleux.



Le dernier test vocal a été celui de Rhys qui chante. Le monde est un endroit magnifique, de la bande originale de Vilken Javla Cirkus. Beaucoup de voix de réverbération, frémissantes et tremblantes de Rhys. Si votre système peut en faire un de vous, Mon système présente une scène sonore à couper le souffle avec cette piste, sa voix se fondant dans un arrière-plan infini.



Variation 15 de Sir Edward Elgar, de Dunkirk, composée par Hans Zimmer. La pièce commence par une longue paire de lanières sinueuses enroulées de cornes. Il se transforme alors en marche régulière vers son point culminant. Il se termine par un diapason gonflant, un grand nombre de cordes. Très moderne, magnifique grâce au combo USSPA / USSA-5.

Comme il a été construit, j'ai construit en utilisant son schéma, cependant, j'ai changé les résistances d'entrée et de retour en résistances de carbone Takman. Je prévois de revenir à des types d'oxydes métalliques standard pour entendre la différence.

Le seul inconvénient de l’USSPA est que j’aimerais avoir une tension plus élevée que celle de la série USSA avec une impédance de sortie très élevée de 22k. C'est tout. Ça ne va pas beaucoup mieux.

C'est un design merveilleux qui vous permet de vous rapprocher de la musique en douceur. Très transparent, particulièrement délicieux avec les voix et les cordes. En outre, il est amusant avec des enregistrements d'orgue spectaculaires. Vous obtenez cette délicieuse réverbération de la basilique, les petits tuyaux aboyant dans l'immense plafond voûté. En fait, vous entendez l’intérieur de l’église de manière à ce que seul un très bon son puisse s’en sortir. Tu es là. Prenons Saint-Saens Symphonie n ° 3. Éolines hautes lucides, soutenues par des masses 16 "Diapasons qui secouent la terre dans ce merveilleux enregistrement Tous livrés avec une profondeur et une clarté incroyables



C'est ce que nous voulons: être là dans le moment. On a l'impression de boire un verre dans un jazz à venir. Comme dans l'album Amad Marseille de Jamal. Avec l’USSPA, cet album cède. Merveilleux, transporteur: sur le plan sonore, c'est l'expérience du rhum et du coke. Les cymbales scintillent de sustain et ressemblent à une locomotive à vapeur qui sort lentement de la gare. Vous obtenez le rythme de la cymbale proprement dite. Encore une fois, vous êtes là. Les frappes de percussion sont rapides et sur le ton





Je n'ai pas beaucoup de photos de cette réalisation :




Le Salas Ultra BiB dans mon châssis universel de preampli (montrant un Pass BA-3 preampli):



En tout cas, Fab a encore une fois offert un design incroyable. Merci à lui et à Project16 pour tout ce qu'ils font! Gardez les dessins à venir et je les construirai!

À votre santé

Greg

Dernière édition par ggetzoff le Mer 22 Aoû - 13:20, édité 2 fois (Raison : format)

descriptionRe: USSPA Build and review

more_horiz
Voici le schema utilisé. Comme dit Ggetzoff ça resemble au BA-3 pre de PASS mais celui de PASS n'a pas de feed-back global. Celui montré ici à un taux bas de feed-back. En fait, c'est comme le USSHA que j'ai fait dans le passé mais en changeant l'entrée pour une jfet au lieu de bjt. Le but étant de retrouver une partie de la sonorité du USSA-3 lorsque çe preampli est combiné au USSA-5.

Fab

Dernière édition par Fab le Mer 22 Aoû 2018 - 23:37, édité 2 fois

descriptionRe: USSPA Build and review

more_horiz

descriptionRe: USSPA Build and review

more_horiz
Salut ggetzoff,

Superbe revue du préamplificateur de Fab! C'est vraiment bien écrit. Je suis 110% en accord avec ce que tu écris sur le préampli, c'est un vrai bijou, gros merci à Fab!!!

J'ai moi aussi monté ce préampli et il est présentement en burn in, polarisé à 65mA pour l'instant. De mon côté, j'utilise un contrôle de volume et sélecteur de source AMB avec le "backplane" associé, une alimentation Sigma 22 de AMB. Il est agencé avec mon USSA 5, mon DAC Mirand Audio et mes HP Troels ATS-4.

Le LDR3x est vraiment excellent mais il est passif et je remarque une perte de dynamique, que je retrouve avec le USSPA. En plus, celui-ci est vraiment transparent et offre une superbe scène. J'ai finalement retrouvé mon fameux "frisson" sur le violoncelle de Jorane. Avec le LDR3x et plusieurs autres agencements, c'était tellement proche mais pas tout-à-fait là. Quand cette tonalité est juste pour moi, le poil me redressi sur les bras! Hehe

A+
Do

descriptionRe: USSPA Build and review

more_horiz
Greg,

Merci beaucoup pour se reporting très détaillé... et profitez bien!
Quels choix avez-vous suivi pour la partie atténuation et sélection des sources?
/ Thanks a lot for this detailled report... and enjoy it very much!
What choices did you make regarding volume control and source selection?

descriptionRe: USSPA Build and review

more_horiz
Do,

Retour intéressant sur les prés et leur mariage avec les USSX...

Une petite chance de voir ton post sur les comparatifs de tes prés se compléter (avec les 2 prés qui étaient à suivre et donc celui-ci désormais).

Je sais, c'est du boulot, sorry!

A tous une bonne journée

Claude

descriptionRe: USSPA Build and review

more_horiz
Salut Fab

Encore un succès, bravo!

Je suis étonné par le choix de RL, menant à 22k d'impédance de sortie. C'est beaucoup pour un pré, ça suppose aussi une impédance d'entrée de l'ampli de puissance qui suit très élevée, un mariage pas évident.

Pourquoi ce choix? Un problème de débit en courant des transistors de sortie choisis peut-être?

Merci d'avance d'éclairer ma lanterne, dans la cas présent de pure curiosité... en attendant un jour peut-être une solution à la Fab "pré/ampli AB" histoire d'upgrader la partie interne mon fidèle intégré

Excellente continuation à tous et encore merci de ce partage

Claude
PS : j'en profite pour te dire que je suis ravi de l'engouement mérité de l'USSA-5 sur un autre forum de référence

descriptionRe: USSPA Build and review

more_horiz
Ca roule à froid cet ampli ou ca chauffe une pièce ?

descriptionRe: USSPA Build and review

more_horiz
ClaudeG a écrit:
Salut Fab

Encore un succès, bravo!

Je suis étonné par le choix de RL, menant à 22k d'impédance de sortie. C'est beaucoup pour un pré, ça suppose aussi une impédance d'entrée de l'ampli de puissance qui suit très élevée, un mariage pas évident.

Pourquoi ce choix? Un problème de débit en courant des transistors de sortie choisis peut-être?

Merci d'avance d'éclairer ma lanterne, dans la cas présent de pure curiosité... en attendant un jour peut-être une solution à la Fab "pré/ampli AB" histoire d'upgrader la partie interne mon fidèle intégré

Excellente continuation à tous et encore merci de ce partage

Claude
PS : j'en profite pour te dire que je suis ravi de l'engouement mérité de l'USSA-5 sur un autre forum de référence

Bonjour Claude
Merci!

L'impedance de sortie est de 100 ohms. La 22k est une load simulant une entrée d'ampli.
L'ampli FSSA-1 class AB est en evaluation sonore.
Fab

descriptionRe: USSPA Build and review

more_horiz
pompon a écrit:
Ca roule à froid cet ampli ou ca chauffe une pièce ?

C'est un preampli. Environ 2w de dissipation par canal. Tu aurais besoin d'un chauffage d'appoint c'est certain....

Fab

descriptionRe: USSPA Build and review

more_horiz
Merci Fab, j'ai compris, mon coup d'oeil était un peu rapide... L comme Load et sinon surtout cette résistance étrange n'avait pas de sens.

Merci à toi et au plaisir de te lire sur le FSSA-1

Claude

descriptionRe: USSPA Build and review

more_horiz
salut Fab
Bon boulot encore
Vite fait, on dirait un USSA3 handicapé de son étage de sortie.

descriptionRe: USSPA Build and review

more_horiz
lamouette a écrit:
salut Fab
Bon boulot encore
Vite fait, on dirait un USSA3 handicapé de son étage de sortie.

Mèrci !
OUI mais... je n'aime pas le mot handicapé...
Fab

descriptionRe: USSPA Build and review

more_horiz
Salut Claude,

Je sais... Je dois terminer mon évaluation des préampli... Hehe  Laughing

A+
Do

descriptionRe: USSPA Build and review

more_horiz
Voici une photo de l'excellent tracé de pcb de Prasi :

descriptionRe: USSPA Build and review

more_horiz
Fab,

Thank you again for sharing all of your intellectual work, getting the layout done, getting the boards ordered, then shipping them out. You make a huge investment of time in these projects.

I am eternally appreciative.

Cheers,

Greg

descriptionRe: USSPA Build and review

more_horiz
Thanks Greg
I wish I had eternal life too...
Pas besoin de traduction ici je crois...
Fab

descriptionRe: USSPA Build and review

more_horiz
Fab,

As-tu un autre PCB de dispo? Je voudrais en monter un deuxième.

Merci
Do

descriptionRe: USSPA Build and review

more_horiz
il y en aura éternellement Very Happy

descriptionRe: USSPA Build and review

more_horiz
LOL

descriptionRe: USSPA Build and review

more_horiz
pinnocchio a écrit:
Fab,

As-tu un autre PCB de dispo? Je voudrais en monter un deuxième.

Merci
Do

Pinnocchio 
Oui je peux t'en réserver un. Tu veux y aller en balancé?
Fab

descriptionRe: USSPA Build and review

more_horiz
Salut à tous

Le mien est presque terminé mais je dois encore me procurer les jfets en grade BL car je n'ai que des grades V et GR mais à force de repousser le temps passe et rien n'avance! Rolling Eyes 

Wink

descriptionRe: USSPA Build and review

more_horiz
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum